Revenir en haut Aller en bas



 

Partagez | 
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
☆ Messages : 156
☆ Date d'inscription : 22/06/2012

MessageSujet: RP BELLA   Sam 23 Sep - 13:37

 
Une princesse en visite c'est presque banale
J’étais contre la chambranle de la porte des inscriptions d’Oxford cachée derrière mes lunettes de soleil pratiquement habillée de noir et de bleu foncés dû à mon jean. Je n’espionnai pas Adina qui était justement en train de faire ses papiers pour s’inscrire à l’université, je m’étais juste renseignée sur sa position afin que nous puissions passer un peu de temps ensemble, elle et moi. Je ne la connaissais pas, mais elle allait devenir la femme de mon frère jumeau donc forcément, ce n’était pas rien. Même si en ce moment cela n’allait pas fort avec Milo, il restait ma seule famille, la personne pour qui je serais prête à donner ma vie s’il le fallait.

Bref, je laissai un moment avant d’intervenir. Je pus voir qu’elle avait sursauté et cela me faisait pas mal sourire intérieurement. Je décidai donc d’engager la conversation et comme à mon d’habitude, je ne me faisais pas prier pour dire ce que je pensais directement. Et j’aimais le fait que la future femme de mon frère était instruite, qu’elle n’attendait pas juste là à faire décoration pour la monarchie. Qu’elle avait une vie en dehors de sa vie de princesse et bientôt future reine de Monaco, celle qui allait par ailleurs succéder à ma mère tout comme j’allais succéder à la mère d’Alexdander. Toutefois, tout comme moi je pense qu’elle allait avoir des entretiens avec la reine mère pour lui montrer aussi comment doit se conduire une reine.

Adina aurait pu aller directement à Monaco et par conséquent avoir l’éducation d’une reine monégasque toutefois, Milo devait suivre et apprendre le savoir d’Alexander avant de repartir à Monaco où du coup, Adina le suivrait puisque désormais sa place n’était pas dans un quelconque pays, mais aux côtés de mon frère tout comme moi je devais rester près d’Alexander. Je continuai de sourire quand elle affirma qu’elle était d’accord avec moi « Tu as bien de la chance, je n’ai jamais eu l’occasion d’aller dans une vraie université pour étudier » Fis-je avec une petite moue « Avec Milo on a toujours eu des professeurs particulier et m’étant focaliser sur l’histoire plus particulièrement celle de la monarchie anglaise, j’ai tout ce qu’il faut au palais sans avoir besoin de professeur » Répliquais-je donc.

Je lui demandai de m’accorder un peu de temps notamment pour aller se promener dans cette université si connue mondialement parlant en plus de la complimenté sur sa manière d’être habillé. Je levai un sourcil quand elle parla de personnes habillées sombres, j’étais justement habillé de la sorte « Merci beaucoup » Répliquais-je donc avec un clin d’œil. Autant je pouvais avoir un très mauvais caractère et être la pire des pestes avec les autres, il y avait certaine personne où je pouvais être plus docile et largement plus amusée « J’ai bien envie d’un café, on y va ou tu as encore des choses à prendre ici, d’autre renseignement ? » Lui demandais-je donc après tout, je ne voulais pas lui gâcher ses plans de prévus.

roller coaster
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
☆ Messages : 156
☆ Date d'inscription : 22/06/2012

MessageSujet: Re: RP BELLA   Mar 31 Oct - 15:44

 
Une virée shopping entres copines
J’étais réellement ravie de passer une journée entre filles… Ou presque si on ne faisait pas allusion à mon garde du corps qui était pas très loin, mais à une bonne distance quand même. J’étais surtout vraiment contente d’être considéré comme une fille normale avec qui on ne fait pas de manière ou autre, cela me manquait tellement. A Monaco j’avais eu la chance une bande d’amis depuis l’enfance, de la noblesse certes et même parfois certains de simples personnes et par conséquent, ils me traitaient comme une des leurs dans l’intimité, je n’avais pas de cela à Londres. Il faut dire que je ne connaissais personne pratiquement et ce n’était pas facile de faire des rencontres quand on était la future reine d’Angleterre.

Bref, quoiqu’il en soit, j’étais contente d’être avec Lacey bien que nous soyons totalement différentes l’une de l’autre, ce n’était pas plus mal pour tout dire. Elle était douce, chaleureuse et tactile tandis que j’étais fuyante et distante au niveau relationnel. Au niveau du look, elle ne faisait pas étalage de sa beauté ou autre, elle n’était pas non plus démodé ou autre. Non, elle était bien habillé, mais elle n’avait rien d’une fashionnista comme je l’étais, après nous n’avions pas le même budget pour nos achats et nous n’avons pas eu les mêmes influences, le même style de vie. J’avais appris très jeune l’art de bien s’habiller et ce que tout cela pouvait impliquer, qu’en tant que princesse, l’image que je reflétais était très important.

Je souriais du mieux que je pouvais à Lacey, il y avait bien longtemps que je n’avais pas sourie. Depuis la mort de mon frère, depuis mon arrivée à Londres. Depuis que ma vie n’était plus la mienne, mais celle de la monarchie « Raconte-moi un peu ton quotidien dans ce cas-là » Fis-je donc avec un sourire, nous ne nous connaissions pas encore tellement et je trouvais que cette journée était vraiment idéale pour plus apprendre à connaître cette jolie brune qui avait l’air tellement timorée. D’ailleurs je ne perdis pas de temps pour lui proposer plusieurs choix d’activité tout en m’arrangeant au final qu’on aille dans les magasins que je voulais.

Ce n’était pas parce que j’étais une maniaque du contrôle ou autre, mais dans certain magasins j’avais eu un accord avec eux, leur discrétion contre une publicité de choix pour leur magasins donc je ne pouvais pas prendre le risque de me faire découvrir devant Lacey « J’espère que tu aimes la lingerie ma belle » Répliquais-je donc un clin d’œil tandis que nous nous dirigions vers le magasin de victoria‘s secrets. Si j’avais un point faible, je crois bien que c’était la lingerie féminine, j’en raffolais et je trouvais ça tellement beau que je ne pouvais faire autrement que d’en acheter dès que l’occasion ce peu. Toutefois, je me doutai que ce n’allait pas être tellement du genre de ma nouvelle amie et que cette dernière risquerait d’être mal à l’aise, mais pour le coup, je m’en fichai un peu.

roller coaster
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
☆ Messages : 156
☆ Date d'inscription : 22/06/2012

MessageSujet: Re: RP BELLA   Mar 31 Oct - 16:07

 
Chère future belle-soeur...
Je proposais à mon futur beau-frère de changer d’endroit, pas que je n’aimais pas cette pièce, au contraire je crois même que c’était ma pièce préférée. Toutefois, j’y passais tellement de temps aussi que j’avais aussi un peu envie de changer, aller dans un endroit où j’allais que très peu, enfin j’avais envie de me changer les esprits et le fait que je m’entende parfaitement avec Raphaël était une bonne occasion. Bien qu’au final cela me faisait un pincement au cœur. Raphaël me faisait tellement pensée à mon frère, il lui ressemblait beaucoup dans sa façon d’être et je me rendis compte que mon frère me manquait, bien entendu j’étais bien trop fière pour aller vers lui alors que depuis le début c’est moi qui le rejette encore et encore.

Je souriais quand Raphaël accepta et nous quittâmes alors la pièce, nous croisâmes des touristes et je ne trouvais rien de mieux à faire que de les critiquer, car j’aimais tellement avoir une langue de vipère parfois. Bien entendu, le fait de nous croiser dans les couloirs rendaient fous de joies les touristes qui nous demandait même des autographes. Mais qui pouvaient bien se vanter d’être pris en photo et être quémandé pour des autographes dans sa propre demeure ? Certainement pas les gens normaux ou même les stars. C’était bien un truc de monarchie ça.

Je tournai la tête vers Raphaël pour le regarder, il était mignon. Pas aussi beau que son frère, mais il n’était pas moche. Une chose est sûre, il était bien plus accessible que son frère et j’avais vraiment l’impression que je pouvais lui parler, que je pouvais tout lui dire ou presque. C’est d’ailleurs une des raisons pour laquelle je lui avais confié mon sentiment à propos de tous ces changements. Je sais que ce n’était pas très bien et que si jamais ça venait à se savoir j’allais avoir des soucis, toutefois, je fûs rassurée quand il m’avait affirmait qu’il garderait cela pour lui.

C’est alors que nous nous dirigions vers la cuisine, j’avais une petite faim et j’aimais beaucoup cet endroit, je ne savais pas pourquoi, mais la cuisine je trouvais cela un endroit où je me sentais à l’aise. Pas parce qu’il y avait la nourriture, je ne saurais l’expliquer réellement pourquoi à vrai dire. En tout cas, j’aimais bien ce début de journée avec Raphaël, ce n’était pas comme avec Charlotte, comme la reine ou bien même Alexander « T’inquiète, je comptais bien le faire » Répliquais-je alors avec un sourire malicieux, après tout, c’était désormais un peu chez moi ici, maintenant.

C’est alors que je fus prise au dépourvue tandis que je prenais une pâtisserie, une part de gâteau à la fraise et crème chantilly que je reçu au visage un peu de yaourt. Il était réellement sérieux ce prince ? Il faut croire que lui. Je pris un air sérieux et mécontent, puis sans qu’il s’y attende je balançai sur sa tête et ses cheveux ma part de gâteau « Oops ? » Fis-je avec un clin d’œil en m’enfuyant dans un endroit de l’immense cuisine, je pris d’autres gâteaux en passant… Au cas où, où je me faisais de nouveau attaquer.


roller coaster
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
☆ Messages : 156
☆ Date d'inscription : 22/06/2012

MessageSujet: Re: RP BELLA   Mar 31 Oct - 16:21

 
quitte ou double
J’étais en face du garde du corps de Raphaël tandis que ce dernier m’avait posé une question et surtout, m’avez demandé quelque chose. Bien entendu, à mon habitude, je lui fis savoir ce que je pensais… Du moins… Ce que je devais penser. J’avais conscience ces derniers temps de ne plus être celle que j’étais avant d’arrivée à Londres, que je ressemblai de plus en plus en ce que voulait la reine d’Angleterre, où je devais abandonner ma morale, aller à l’encontre des choses auquel je crois ainsi que ma façon d’agir ou de penser. Je ne voulais pas de cela, et pourtant, il fallait que je me rende à l’évidence que je n’étais plus l’ombre que moi-même.

Après tout, c’est peut-être pour ça que je ne parlais plus à mon frère ses derniers temps et que tout se passait mal entre lui et moi. Donc je fis exactement ce que je faisais avec les autres, je parlais directement de manière claire, mais froide et sans aucune émotion. Son histoire avec le prince d’Angleterre ne me regardait aucunement et cela m’agaçai que ça entrave dans ma vie comme cela. Voilà pourquoi j’étais que très peu courtoise. Mais ils avaient de la chance après tout que ce soit moi et pas une autre personne, car j’étais quand même bien plus tolérante que la très chère reine et je ne connaissais pas assez les autres de la famille royales pour juger.

Je levai les yeux en l’air tandis qu’il répondit « Mais je vous signale monsieur O’Connel que vous n’avez rien droit de me demander, que vous êtes employés ici et que je pourrais très bien faire en sorte de faire virer sur le champ » Répliquais-je froidement « De plus, croyez-vous vraiment que si j’avais l’intention de le dire vous seriez encore là ? » Repris-je donc « De toute évidence si les autres ne savent toujours pas c’est que je n’ai rien dit, alors pourquoi je le dirais maintenant ? Réfléchissez un peu, ne soyez pas si stupide » Finis-je donc de manière agacée.

Je me levai ensuite « C’est tout ce que vous vouliez me dire monsieur O’Connel ? » Repris-je donc toujours de manière froide, ne montant aucune émotion « Vous pouvez disposer, merci » Répliquais-je donc avant faisant signe de partir. C’est quand il s’apprêta de partir que je l’interpellai « O’Connel ? Malgré tout, je trouve cela courageux d’être venu m’en parler directement, bien plus courageux que de se faire porter malade ou de se terrer dans un coin, mais à l’avenir, pour ce genre d’affaire, je préférerais que ça ne se reproduise pas, si Raphaël ne s’exprime pas lui-même, je n’en ferai pas cas » Dis-je donc en lançant un petit sourire au coin.

Il était évident que je n’aimais pas ce comportement, que j’étais contre cette relation… Mais je ne pouvais pas nier le courage qu’il a montré en venant me parler, chose que Raphaël n’avait pas fait et qui d’ailleurs me fuyais comme la peste.


roller coaster
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
☆ Messages : 156
☆ Date d'inscription : 22/06/2012

MessageSujet: Re: RP BELLA   Ven 3 Nov - 17:44

 
Carpe Diem
Je n’étais pas le genre de fille à me morfondre, à rester enfermée et à pleurer sur mon sort. Non bien sûr que non, ce n’était pas dans mon caractère, j’étais bien plus forte que cela. Et je décidai à aller de l’avant, de profiter du peu de liberté que j’avais encore, de profiter de la vie tant que j’en avais encore une. C’est donc pour cela que j’étais venue voir ma future belle-sœur, la princesse Charlotte, la jumelle de mon futur mari. Cette jeune femme avec qui je n’étais pas proche du tout, pas proche comme je l’étais avec Raphaël ou comme je l’étais de la fiancée de mon frère, qui était dans la même situation que moi au final. J’étais totalement différente de cette blondinette, mais je devais tout de même faire un effort pour apprendre à la connaître… Elle était tout de même une partie de mon futur mari et je savais que d’une part, c’était important pour lui.

C’est donc pour cela que je voulais passer une soirée avec Charlotte à s’éclater comme des jeunes femmes de nos âges, comme des jeunes femmes normales et sans obligations quelconque. Certes, ce n’était pas bien et que la reine ne serait pas du tout d’accord… Mais je m’en fichai et Charlotte devait apprendre à s’amuser également, ce n’était pas une vie ça. Toutefois, quand je voyais sa garde de robe, ce n’était pas du tout possible. Tout en elle, sa coiffure, son maquillage, ses vêtements faisaient petites filles sages… Ce n’était pas possible, très clairement. C’est alors que je l’entraînai dans ma chambre où je savais que ma garde de robe était totalement différentes, il y n’avait pas de doute là-dessus, de toute façon, ce n’était pas difficile.

Une fois arrivée dans ma chambre, je la fis installer sur mon lit tandis que je me dirigeai vers mes vêtements « Ce soir, on va en boite toutes les deux » Lui annonçais-je « Cela ne sert à rien de protester, tu n’as pas spécialement le choix blondie » Fis-je toute pétillante « On ne fait pas exactement la même taille, mais cela devrait le faire quand même je pense » Répliquais-je ensuite « Car très clairement, on ne peut pas sortir avec tes vêtements, c’est beaucoup trop sage » Fis-je donc toujours en farfouillant dans mes vêtements sans faire attention à elle.

C’est après un moment que je trouvai une tenue qui lui irait à merveille, elle était jolie, simple, sexy mais pas trop, et elle n’avait rien de vulgaire, de toute manière, je ne m’habillais pas de manière vulgaire… Il ne fallait pas abuser non plus. Je me retournai vers elle, triomphante « Elle est faîte pour toi celle-là » Lui affirmais-je « Vas-y essaye là, je vais me trouver une tenue en attendant » Répliquais-je en ne lui laissant pas un instant de répondre, de toute façon quand j’avais une idée en tête, je ne l’avais pas ailleurs et je ne lui laissai pas le choix. Je continuai donc de chercher dans mon armoire, cette fois-ci, pour moi.

roller coaster
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
☆ Messages : 156
☆ Date d'inscription : 22/06/2012

MessageSujet: Re: RP BELLA   Mer 8 Nov - 14:04

 
Une princesse en visite c'est presque banale
Bien que le monde évolue, je ne pouvais pas en dire autant que certaines traditions et pourtant, j’étais pour les traditions comme noël, pâques, halloween et même Thanksgiving… Pourtant, les traditions monarchiques, je les aimais moins. Je me mordais la lèvre quand j’observais la fiancée de mon frère, elle avait moins de chance que moi si on peut dire, dans le sens où Alexander ne me repoussai pas, c’était plutôt l’inverse… Quant à elle, mon frère ne daigna pas lui adresser la parole, préférant draguer tout ce qu’il bougeait. Il ne comprenait pas que le temps de l’amusement était terminé, de l’insouciance et de la liberté qu’on a eue le privilège d’avoir autrefois était fini.

C’est pourquoi que j’agissais à sa place… Comme souvent ces derniers temps où j’essayais de réduire à maximum ces conneries, ou j’étouffai ses scandales et que j’accueillais sa fiancée comme lui aurait dû le faire. Me voilà donc à Oxford, université que je trouvais vraiment beau, vraiment impressionnant et je savais que cela devrait être génial d’étudier là-bas, cela signifiais beaucoup de chose, comme la liberté, être une personne comme les autres, dans devoirs ni obligations, choses à laquelle même en ayant aucune importance je n’avais jamais eu le droit puisque j’avais toujours des cours particulier, c’est cela quand on est une princesse après tout.

J’acquiesçais quand je découvris l’histoire d’Adina « Oui, je vois très bien ce que tu veux dire en effet » Répliquais-je donc « Et tu n’as jamais eu de soucis avec des fan ou des antimonarchistes qui t’en voulaient et qui n’attendait que cela de faire un coup d’état » Lui demandais-je curieuse, en penchant la tête sur le côté, curieuse et franchement intéressée. Dans mon cas, je n’avais pas eu le loisir de pouvoir me trimballer librement même dans ma patrie sans même avoir un danger, nous les héritiers nous étions les cibles les plus faciles pour atteindre un monarque c’est un fait et je comprenais, si je devais attaquer une personne d’une quelconque importance, de pouvoir, c’est ses enfants que je prendrai en victime.

Enfin bref, nous parlions un peu de tout et bien entendu, cela se voyait que nous n’avions pas du tout le même style de look et je comprenais son sens de la mode, et ça lui allait bien. J’étais vraiment fan de la mode également, mais j’avais des goûts différents et il faut dire que sur moi, les couleurs sombres m’allaient vachement bien et donc j’hochai la tête quand elle me proposa de m’aider, je n’avais clairement pas besoin d’elle, mais je ne dis rien. Mon frère lui en fait déjà suffisamment baver. C’est donc sûrement une bonne idée de changer de conversation qu’on aille autre part faire un tour « Super, va on file explorer ce fabuleux endroit » Lui dis-je donc de manière bienveillante.

Je jetai un coup d’œil à ma nouvelle compagnie « Et bien à Monaco, nous sommes tous très caféine… Mais pas ici, donc si tu n’aimes pas le café, ce n’est pas un souci à Londres par contre à Monaco, ça va faire étrange et en tant que future épouse du roi de Monaco, je te conseille d’apprendre à aimer » Répliquais-je gentiment « Quant à ici, ils aiment énormément le thé et j’apprends à aimer aussi, mais j’avoue que lorsque je suis en dehors de tous, je me prends des petits cafés… Donc prends-toi un chocolat si tu le désires » Lui dis-je donc en souriant.

Bien entendu, le sujet de discussion changea et devint plus sérieux, je me doutai qu’on allait avoir cette conversation un jour ou l’autre donc je me dis, le plus tôt est le mieux au final « Ce n’est pas facile, je n’ai pas le même changement que toi, toi tu arrives seule et moi je suis arrivée avec Milo, mais on a pas eu le temps d’accepter la mort de notre grand frère et de tous ces obligations qui nous sommes tombés dessus d’un seul coup, toi tu étais préparé, pas nous… Louis nous manque, nous ne parlons pas lui entre nous, mais mon frère souffre énormément donc son comportement, c’est une manière pour lui de tourner la page » Répliquais-je donc.

roller coaster
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur




Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: RP BELLA   

Revenir en haut Aller en bas
 
RP BELLA
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 ::  :: Before Anyone Else. :: ☆ Annabella Grimaldi-
Sauter vers: